Il vaut mieux prévenir que guérir : avoir des ruches en bonne santé, c'est d'abord faire de la prévention, bien gérer ses colonies et s'informer. Parasites, bactéries, mycoses, virus, prédateurs, pour des maladies parfois fortement contagieuses, les possibilités ne manquent pas.