Calendrier du SIARP

Le soleil était au rendez-vous ce samedi 21 septembre, et les élèves étaient venus nombreux assister au traditionnel barbecue de fin des cours pratiques du rucher école. A cette occasion nous avons organisé une dégustation de miels que chacun avait apportés, et pour certains c’étaient leur première récolte. Tout le monde s’est réjoui d’avoir pu goûter les différentes productions avant de déjeuner autour de bonnes grillades.
Barbecue Siarp 2019Barbecue Siarp 2019 2
L'après-midi a été consacrée à une analyse de l'évolution des colonies de Marly pendant l'année, puis à une reprise des différentes techniques de gestion de ruchers.
Journée pleinement réussie, nous recommencerons l’année prochaine.
RG

L'AG aura lieu le 30 novembre de 9h00 à 12h00 à Montesson

Salle Félicien Lesage

2 rue F. Lesage

78 360 Montesson

. L'après-midi, nous vous proposons une conférence sur "les produits de la ruche et notre santé" animée par Mme Françoise Sauvager, docteur en pharmacie.

Samedi 14 Septembre, les élèves du rucher école de Marly le Roi étaient nombreux à assister à l’exposé d'Étienne Calais, vétérinaire, Président du GDSAIF, concernant la lutte contre le varroa avec démonstration de l’utilisation des produits.

Étienne a rappelé l’importance de traiter les ruches, car non traitées les pertes en abeilles peuvent atteindre jusqu’à 80%.
Il a beaucoup insisté sur le respect des modes d’emploi et sur les précautions d’utilisation.
N’oublions que ces traitements sont des produits chimiques qui peuvent être toxiques, tant pour les abeilles que pour les apiculteurs. Il faut porter des gants protecteurs, latex ou autres, utiliser des masques de protection type FFP2 et des lunettes.

Etienne Siarp 2019

En règle générale éviter de traiter pendant les miellées.
Il faut faire des comptages sur langes graissés 10 jours après la fin des traitements (2 fois à 48h d'écart). Il faut moins de 1 varroa par jour en chute naturelle.

Il faut traiter toutes les colonies en même temps et respecter les durées de traitement.
- Douze semaines d’application des languettes d’Amitraz (APIVAR®) à appliquer après extraction du miel. Les lanières doivent être retirées avant l’hiver et rapportées au GDSAIF pour incinération.
- Les traitements à l’acide oxalique (API-BIOXAL® OXYBEE®) s’appliquent sans couvain, l’efficacité étant alors de 95%, entre décembre et février. Utilisable en « BIO »
- Les traitements par les huiles essentielles (APILIFE VAR®) sont à appliquer 4 fois par période de 7 jours consécutifs. Utilisable en « BIO »
- L’acide formique (MAQS® à: 7 jours de traitement 1 à 2 fois par an. Utilisable en « BIO »

Merci à Étienne pour toutes ces informations bien utiles.

RG

Du 1er septembre au 31 décembre 2019 tout apiculteur est tenu de déclarer  les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part. La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue. Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Programme apicole européen permettant un soutien à la mise en œuvre d’actions en faveur de la filière apicole française. Modalités de déclaration de ruches 2019: La déclaration de ruches 2019 est à réaliser du 1er septembre au 31 décembre 2019 en ligne sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr). Le numéro d’apiculteur (NAPI) est demandé lors de la procédure. Les apiculteurs n’ayant pas de numéro d’apiculteur, ou l’ayant égaré, s’en verront attribuer un nouveau de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur de façon immédiate.

La déclaration de ruches consiste à renseigner :
– le nombre total de colonies d’abeilles possédées (toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei),
– pour une meilleure efficacité des actions sanitaires, les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues.
N.B. Pour les apiculteurs ne disposant pas de l’outil informatique, il est également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer au plus tard le 31 décembre 2019 à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15.

Le Cerfa 13995*04 est disponible sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr) ou en mairie. Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement. Le récépissé vous est immédiatement adressé par mél en cas de déclaration en ligne. Il vous est également adressé par mél si vous fournissez une adresse électronique sur le Cerfa papier. Si vous n'avez pas reçu votre récépissé, pensez d'abord à vérifier vos courriers indésirables ou spam, puis contactez l'assistance à la déclaration de ruches dans les plus brefs délais si cette vérification s'avère infructueuse (mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; tél : 01 49 55 82 22). Notez qu'en l'application des règles relatives à la protection des données personnelles, il n'est pas possible de rééditer un récépissé après un délai de deux mois. Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (mesdemarches.agriculture).

Le GDSAIF organise 2 conférences à la salle du Conseil de Saint-Quentin en Yvelines.

Vous pourrez également réaliser une visite sanitaire avec un TSA.

Retrouvez le programme des conférences, et les modalités d'inscription sur le site web du GDSAIF en suivant ce lien :

https://gdsaif.fr/conferences-du-28-septembre-2019/