L’année apicole 2018 a été plutôt bonne pour une majorité d’apiculteurs de l’Ile de France, sans doute la meilleure année en plus de 41 ans d’apiculture. Ceci n’a pas été toujours le cas ailleurs en France et dans une partie de l’Europe.

Nous avons constaté quelques pertes de colonies pendant un printemps très capricieux où il a fait froid à plusieurs reprises avec des périodes de redoux. Les colonies, faibles à la sortie de l’hiver, ont fait une récolte très moyenne au printemps. Par contre la récolte d’été a été exceptionnelle, meilleure que la moyenne Nationale. Le temps a permis un bon développement des colonies, avec un essaimage très faible. Les abeilles ont pu profiter des floraisons d’acacias, tilleuls, châtaigniers, ronces, et des floraisons secondaires qui avaient pris du retard.

Une fois de plus, nous avons pu observer des intoxications ponctuelles suite à des traitements de fongicides sur colzas en fleurs.

Cette année, le Frelon Asiatique a eu un développement record dans toute l’Ile de France. Nous avons assisté à un massacre d’abeilles pendant tout l’été et même encore ces derniers jours avant l’arrivée des gelées. Aujourd’hui, fin novembre, certaines colonies sont magnifiques, par contre les ruchettes et les nucléi ont beaucoup souffert de cette nouvelle prédation et pourraient avoir du mal à passer le cap de l’hiver.

Si les nourrissements ont été bien faits et les traitements anti-varroa effectués avec les produits adéquats, on pourra les retrouver en assez bonne forme au printemps.

Calendrier SIARP

Actualités vidéo

Butinage pavot

Nos partenaires

/GDSAIF
Groupement de Défense Sanitaire Apicole d’Ile-de-France
/FNOSAD
Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales